Actualités

  • Réceptivité et sensibilité des espèces domestiques au SARS-CoV-2

    des réassurances , encore quelques incertitudes

    Lire la suite

  • Confinement saison 2. Les cliniques vétérinaires restent ouvertes même pour les vaccinations…

    (Re)confinement. La saison 2 ne sera pas comme la saison 1 pour les vétérinaires. Le Conseil national de l'Ordre des vétérinaires a publié hier, le 29 octobre, un communiqué covid-19 à la suite de l'annonce du reconfinement par le président de la république à compter de ce matin vendredi 30 octobre. Les cabinets vétérinaires, les cliniques et les CHV… « restent ouverts » pendant le second confinement. 
    Contrairement  au  premier  confinement,  ce  communiqué  ordinal  ne  recommande  donc  pas  de  restreindre  les consultations dans les cliniques aux seuls cas urgents qui ne pourraient pas être différés.  
    Les vaccinations des chiens et des chats et les autres consultations non urgentes ne sont pas signalées comme à différer si elles sont réalisées dans le respect des gestes barrières.

    Lire la suite

  • Danger de la baignade en Indre et Loire

    Les cyanobactéries sont des micro-organismes qui peuvent être présents dans les eaux douces (plans d’eau, rivières), notamment les eaux stagnantes. Dans certaines conditions, elles se multiplient de façon anormale et sont alors susceptibles de produire des grandes quantités de toxines qui peuvent provoquer des troubles de santé chez l’homme et les chiens. Les risques sont majorés chez les enfants.

    Les cours d'eau de l'indre, la vienne et le cher sont potentiellement contaminés.

    Lire la suite

  • Tout sur le COVID-19

    Ressources documentaires animaux de compagnie et COVID-19

    source: AFVAC

    Animal de compagnie et SARS-COV2 : état des connaissances

    Mesures de protection dans les établissements de soins vétérinaires

    L’animal de compagnie en confinement

    Quelques liens d’information générale sur la pandémie

     

    CORONAVIRUS COVID-19 : INFORMATIONS SUR LES ANIMAUX DE COMPAGNIE

    source: L'ordre national des vétérinaires 

    Il a été fait état dans la presse d'un chien à Hong Kong testé positif au virus COVID-19 suite à une exposition proche de ses propriétaires qui étaient atteints du COVID-19. Si la présence de matériel génétique du virus COVID-19 a été montrée chez ce chien, il ne présentait en revanche aucun signe clinique de la maladie.

    L'avis de l'ANSES sur le coronavirus covid-19 et les animaux est très documenté et conclut notamment qu'à la lumière des connaissances scientifiques disponibles, il n'existe aucune preuve que les animaux de compagnie et d'élevage jouent un rôle dans la propagation du virus.

    Le site internet de l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE) mentionne ceci : " la propagation actuelle du COVID-19 est le résultat d'une transmission d'homme à homme. À ce jour, rien ne prouve que les animaux de compagnie puissent propager la maladie. Il n'est donc pas justifié de prendre des mesures à l'encontre des animaux de compagnie qui pourraient compromettre leur bien-être ".

  • Cas de rage en Charente Maritime

    Un cas de rage confirmé en France sur un jeune chien jaune de Saint-Martin-de-Ré ramassé en Espagne

    Lire la suite