Apprendre à mon chien à rester seul

Dès  son  plus  jeune  âge  un  chien  est,  normalement,  capable  de s’apaiser  soit  au  contact  de  ses  êtres  d’attachement  (chiens  ou humains), soit au contact de son nid, son panier, son coin.  

Les bases de l’apprentissage 

Pour pouvoir rester seul, le chien doit avoir un coin, un panier, dans lequel il a l’habitude de se reposer et dans lequel il se sent bien. L’apaisement fourni par ce lieu lui permet de rester seul en étant serein. 


Lui créer un nid apaisant 


-  Dès son arrivée, installez un coin confortable pour votre chiot, 
-  Apprenez-lui à y aller sur demande « va te coucher ! » pour une friandise, une caresse,  
-  Demandez-lui d’aller faire ses siestes à cet endroit, 
-  Ne le dérangez pas dans son panier (c’est son coin !) et faites-en une zone de sécurité : ne l’y poursuivez pas et ne le grondez jamais quand il s’y réfugie, c’est une règle d’or ! 
 

Quels repères ? 


Quand le chien choisit de lui-même d’aller se coucher dans son panier pour se reposer, c’est que cet endroit est apaisant pour lui : c’est gagné !

 

Lui apprendre à rester seul 


-  Entrainez votre chien à ne pas toujours être dans la même pièce et à supporter qu’une porte soit fermée entre vous. 
-  Laissez le seul dès son adoption, quelques minutes au début puis progressivement quelques heures. 
-  Assurez-vous  qu’il  a  eu  un  peu  d’exercice  et  qu’il  a  fait  ses besoins avant de vous absenter, 
-  Évitez  les  démonstrations  d’« au-revoir »  et  de  « re-bonjour » dont  votre  chiot  n’a  pas  besoin,  en  réalité,  et  qu’il pourrait interpréter comme des signes d’inquiétude. 
 

En cas de difficultés 


Les  chiens  qui  aboient,  détruisent  ou  font  leurs  besoins quand ils sont seuls expriment toujours une souffrance. Il ne s’agit  jamais  de  vengeance ou  de  caprices  !  En  cas  de difficultés, consultez rapidement votre vétérinaire.