Un vaccin Carré spécifique aux furets est développé

Musteligen° D (Virbac) est le premier vaccin approuvé pour les furets contre la maladie de Carré. La primovaccination se fait en deux injections à partir de 9 semaines d'âge et à un poids d'au moins 300 ou 350 grammes. Les rappels sont annuels. La souche de ce vaccin vivant atténué est identique aux vaccins Canigen° de Virbac. Autorisé depuis quelques jours par l'Agence du médicament vétérinaire, ce vaccin n'est pas encore référencé en centrale

1469 zComme pour un chiot, la maladie de Carré peut être mortelle chez un furet. Sa vaccination est donc recommandée. 
Photo : espacebuzz.com 

Dans sa dernière lettre mensuelle, l'Agence française du médicament vétérinaire (Anses-ANMV) signale qu'elle a octroyé, le 5 mai dernier, une AMM pour un premier vaccin spécifique aux furets contre la maladie de Carré : Musteligen° D.

Ce vaccin n'est pas encore commercialisé en centrales. 

Musteligen° D : premier vaccin pour furets contre la maladie de Carré 


Développé par Virbac, Musteligen° D est le premier vaccin contre la maladie de Carré indiqué chez les furets. Jusqu'à présent, pour vacciner les furets contre la maladie de Carré, comme cela est recommandé, il est nécessaire de recourir, dans le cadre de la cascade « hors AMM », à un vaccin destiné aux chiens contenant la valence « Carré », Ces vaccins canins sont tous multivalents avec des valences qui ne sont donc pas recommandées pour les furets. 
 
La composition antigénique de nouveau vaccin monovalent pour les furets diffère assez peu des vaccins Canigen° de Virbac pour cette valence contre la maladie de Carré (souche Lederlé). Ce vaccin vivant atténué est présenté en lyophilisat dans des flacons unidoses associés aux flacons de solvant (1 ml d'eau ppi) par boîtes de 2 doses ou de 5 doses. 


Furets de 9 semaines d'âge et pesant plus de 300 ou 350 g

 
Il est indiqué chez les furets âgés de 9 semaines ou plus en « prévention de la mortalité et des signes cliniques causés par le virus de la maladie de Carré ». En fait, la vaccination est recommandée « pour les furets mâles de plus de 350 g et les femelles de plus de 300 g. Car une tolérance plus faible a été observée chez les animaux de poids inférieur ». 
 
La primovaccination comprend deux injections SC (1 ml) espacées de 4 semaines. Le délai d'apparition de l'immunité est de 3 semaines après la seconde injection. Les rappels sont annuels, correspondant à une durée d'immunité validée d'un an. 
 
« Son utilisation n'est pas recommandée durant la gestation ou la lactation des furets » en l'absence de la démonstration de son innocuité. 


Des effets indésirables assez fréquents

 
Les effets indésirables observés dans les études d'innocuité sont« très fréquents » [> 10 %] et correspondent à « une légère apathie transitoire, une hyperthermie, des troubles digestifs (diarrhées, diminution de l'appétit ou anorexie, vomissements) ». Ils régressent spontanément sans traitement. 

Les réactions locales au point d'injection sont qualifiées de « fréquentes » [1 à 10 %] avec un « gonflement modéré (< 1,5 cm), parfois associé à de la douleur, et se résorbant spontanément en un jour dans les études d'innocuité ». 
 
Enfin, de très rares cas [< 0,01 %] de « réaction d'hypersensibilité, nécessitant, le cas échéant, un traitement symptomatique » ne sont pas exclus.

  • Nom du fichier : Un vaccin carre specifique aux furets
  • Taille : 88.36 Ko
Télécharger